08 novembre 2006

Réflexion sur notre scénario

1) Après avoir observé quelqu’un faire votre scénario, est-ce vous y changeriez

quelque chose ?

Lorsque nous avons fait expériementer notre scénario à deux collègues de travail, tout s'est bien déroulé et elles semblaient bien comprendre la tâche à effectuer.  Par contre, lorsque les deux étudiantes ont réalisé le scénario d'apprentissage , elles avaient tendance à aller explorer d'autres sections du site Internet que celle que nous avions proposée au départ. En plus de faire le travail demandé, elles ont visité la section Devinette du jour et la section prévisions météo réelles. Dans notre scénario, nous voulions que les élèves se dirigent seulement vers la section des instruments météorologiques pour aller chercher de l'information à ce sujet.  Étant donné que ce site est attrayant et qu'il est interactif, nous pourrions expliquer aux élèves qu'une fois qu'ils auront terminé le travail demandé, on leur permettrait de naviguer sur le site pour aller découvrir d'autres informations sur la météorologie. 

2) Croyez-vous qu’un enseignant pourrait suivre la description de votre scénario

tel quel ou devriez-vous ajouter des informations pour le rendre plus clair ?

Nous croyons que n'importe quel enseignant pourrait piloter la leçon  que nous avons conçue.  Notre leçon est complète, car nous avons suivi toutes les étapes d'une démarche d'enseignement /apprentissage.  Nous avons un élément déclencheur stimulant qui accroche l'intérêt des élèves.  De plus, les étapes de réalisation sont clairement définies alors l'enseignant peut facilement expliquer aux élèves la tâche qu'ils ont à accomplir.  Étant donné que nous avons choisi un site du gouvernement (environnement Canada), les informations présentées sont de sources fiables et la mise en page est attrayante pour les élèves.  La naviguation sur le site est simple puisqu'elle est adaptée pour les enfants.  Enfin, nous croyons que la leçon touche à une autre discipline:le français.  En présentant leurs résultats, l'enseignant peut facilement évaluer la communication orale chez les élèves.

3) Est-ce que votre scénario bénéficie vraiment de l’usage des TICs ? Ou est-ce

que les objectifs auraient pu êtres atteints sans celles-ci ?

Nous croyons que notre scénario nécessite entièrement l'usage du site Internet proposé.  Étant donné que les images que nous présentons aux élèves sont tirées de ce site Internet, il est plus facile pour ces derniers d'identifier l'instrument météorologique choisi en naviguant sur le site que de les retrouver dans des livres. En effet, les illustrations dans les livres ne seront peut-être par identiques à celles présentées aux élèves. (ex:couleur, forme, modèle,etc.)  En naviguant sur ce site Internet, les élèves sont conscientisés à l'importance de repérer les sources fiables pour effectuer un travail de recherche.  Enfin, les élèves exploitent les TIC pour acquérir de nouvelles connaissances sur les instruments météorologiques.

Pour terminer cette réflexion, nous croyons que notre leçon est bien montée grâce aux bons résultats obtenus à l'aide de nos deux collègues.    En tant que futures enseignantes, nous donnerions cette leçon à nos élèves. 

Posté par Betty Boop1 à 21:06 - Permalien [#]